Click on the flag to choose the language.

Comme membres de Pax Romana, nous arriverons à Barcelone, avec notre histoire, nos origines culturelles et nos espoirs pour l'avenir. D'abord, nous voulons prendre le temps d'être ensemble, ce qui est difficile dans la vie ordinaire, et le temps de partager en tant que frères et sœurs, ce qui est important pour nous, et aussi ce qui l’est moins.

Mais c’est aussi un temps de discernement. Nous prendrons le temps d’observer notre mouvement, la façon dont il fait face aux défis du monde dans les différents pays, la manière dont il vit, la manière de l’organiser au futur pour mieux remplir sa mission.

Tout cela est soutenu par deux choses:

- un fil conducteur : passer de l'indifférence à la miséricorde, ce n’est pas qu’une question thématique, mais un changement d'attitude à vivre au sein de Pax Romana,

- une disponibilité à l’écoute de l'Esprit Saint, avec des temps de méditation, de prière commune et de célébration en tant que communauté chrétienne.

 

Le fil conducteur: de l'indifférence à la miséricorde, à quoi cela nous engage?

L'importance du thème de l'Assemblée ne vient pas seulement du poids qui lui donne le pape François. Nous pensons que la sensibilité à ce qui advient à l'autre est une condition indispensable pour l'avenir de tout mouvement comme de la société. C’est particulièrement vrai pour un mouvement international, où l'autre est souvent très loin. Au cours de cette assemblée, nous essaierons de nous rendre plus sensibles à l'expérience de nos membres en d’autres lieux et à d’autres niveaux de Pax Romana: local, continental et mondial.

Une vie de communauté chrétienne

En tant que membres du même mouvement d'Eglise, nous proposons au cours de ces quatre jours, de cheminer ensemble de l'indifférence vers la miséricorde, en faisant l'expérience d’une vie de communauté chrétienne, basée sur la méditation, la prière, seuls et ensemble. Nous souhaitons créer un esprit qui nous aide à progresser aux différents moments de l'assemblée, pour :

- Écouter plus profondément les expériences des autres dans leurs différentes dimensions, humaine, spirituelle ....

- Nous rendre plus capables de discerner dans l'esprit de l'Evangile,

- Entrer dans l'attitude du serviteur inutile, en prenant plus d'intérêt pour le mouvement que pour nous-mêmes.

La partie «Voir»

A partir de l’expérience des 4 dernières années

Bien qu’ayant fait des progrès significatifs, le mouvement reste très fragile. Notre principal défi reste d'attirer de nouveaux membres. Mais nous avons aussi fait quelques expériences qui peuvent être utiles:

- des expériences qui ouvrent un avenir: elles nous invitent à davantage nous intéresser aux situations et aux acteurs locaux, à créer une communauté chrétienne mondiale et pas seulement de partager des idées, à travailler en partenariat plutôt que seul.

- des expériences aussi qui révèlent les défis actuels: une mission qui soit un service reconnu dans la société, la participation de la jeune génération, la viabilité financière et les relations avec l'Eglise officielle.

Ces expériences permettent d'imaginer une nouvelle manière d'être au niveau mondial: une communauté mondiale de laïcs chrétiens, attentive aux situations de ses membres, agissant en partenariat à leur service et à celui de la société. Animer une telle communauté signifie être vigilants aux situations locales, discerner celles qui représentent un enjeu important et organiser une solidarité mondiale autour de leurs acteurs.

A partir des situations locales (Session I)

Mieux connaître les situations locales est un défi très important. Nous ne présenterons ici que quelques expériences, pour en montrer l’importance et nous inviter à continuer avec les nouveaux outils de communication.

Nous ferons notamment attention aux situations impliquant d'énormes défis tels que la guerre, la pauvreté.  Chaque intervenant présentera une situation, avec ses manifestations d'indifférence et d’ouverture vers les autres. Nous chercherons toujours à mettre en évidence les implications globales de la situation locale.

La réflexion se poursuivra en atelier (Session II)

Questions pour les orateurs de la session I et II: Partager notre expérience de l'indifférence et de la Miséricorde.
• Quelles situations d'indifférence rencontrez-vous dans votre contexte?
• Quelles en sont les causes et les conséquences locales?
• Quels sont les implications internationales? Quelles en sont les causes et les conséquences mondiales ?
• Qu’est-ce que vous ou votre mouvement avez pu faire ?
• Peut-on organiser une solidarité internationale autour de ces situations?
• Qu’attendriez-vous d'une telle solidarité?

Questions pour les participants aux ateliers de la session II
• En quoi suis-je concerné ou indifférent aux situations présentées dans l'assemblée?
• Pouvez-vous présenter des situations similaires là où vous vivez?
• Y a-t-il un engagement possible en solidarité avec eux?
• Quel réseau faut-il mettre en place pour changer la situation?

Du point de vue du mouvement dans son ensemble

Pendant les 6 mois de préparation de l’assemblée, nous avons fait plusieurs expériences d’animation: questionnaire, interviews en ligne, réunions en ligne et locales sur le thème. Quelles formes de solidarité ou d'indifférence apparaissent-elles au sein de Pax Romana, vues d’en haut ? Que faire pour renforcer la conscience d'une solidarité mondiale?

Juger (Session III)

Qu’est-ce qui est en jeu? Nous chercherons à discerner les signes des temps, les questions et situations clés sur lesquelles doit travailler Pax Romana, comme réseau mondial, à améliorer notre niveau d’analyse.

Questions pour l'orateur de la session III: A l'écoute de l'Evangile
• Dans un contexte global d'indifférence vis à vis de l’autre, quel est le rôle de Pax Romana?
• Comment être un mouvement où rien de ce qui arrive à un membre ne nous laisse indifférent?
• Qu'est-ce que l'Evangile et Jésus nous disent à ce sujet?
• Quelles peuvent être nos raisons d'espérer?

Agir

L'écoute d'autres expériences (Session V)

Nous sommes tous confrontés à des défis similaires, mais avec différentes origines et expériences. Nous pouvons apprendre beaucoup les uns des autres.

Questions pour les orateurs de la séance V: Le défi de l'engagement
• Comment réagissez-vous à la façon de faire de PR?
• Comment votre organisation fait face à ce défi de l'indifférence et de la Miséricorde?
• Ou quel est votre principal défi actuel?
• Que faites-vous concrètement pour avoir une influence dans la société?
• Comment avez-vous une participation de la jeune génération?

L'écoute de nos propres expériences internationales (Session VI)

Parmi nos nombreuses expériences nous avons choisi notre action dans les institutions internationales. Ces institutions ont été construites sur une idée de la solidarité mondiale. Sont-elles toujours un lieu de solidarité? L'accent sera surtout mis sur le lien entre le niveau des institutions internationales et le niveau local.

Questions pour les orateurs de la session VI
• Comment évoluer de l'indifférence vers la miséricorde dans l'institution internationale où vous êtes?
• un mouvement local peut-il prendre part aux activités des institutions internationales?
• les défis au niveau local peuvent être portés à l'ordre du jour des institutions internationales?

Construire une communauté autour des expériences locales. (Session VII)

Les mêmes défis apparaissent en différents lieux et à différents niveaux du local au global. Nous pouvons nous aider mutuellement à y faire face.

Questions pour les participants à l'atelier de la session VII: Challenges des mouvements Pax Romana.
• Quels sont les défis de vos mouvements nationaux?
• Y a- t-il des défis continentaux? Sont-ils en relation ?
• Que devrait faire la communauté internationale Pax Romana pour soutenir le niveau local?
• Peut-on développer un partenariat avec d'autres mouvements?

Attachments:
FileDescription
Download this file (PA Programme 17-10.pdf)PA Programme 17-10.pdf 

Vous n'êtes pas autorisé à poster des commentaires