Click on the flag to choose the language.

LA FORMATION DE L’ENSEIGNANT EUROPEEN

L’EUROPE est désormais une réalité, bien que manifestement elle montre des aspects critiquables et que le parcours pour sa réalisation complète soit encore long. Qu’est-ce que l’école pourrait faire pour favoriser sa mise en acte ? Nous nous sommes posé la question dans quelle mesure l’Europe est vraiment entrée dans nos écoles et dans quelle mesure les enseignants européens sont sensibles à cette nouvelle dimension. C’est pourquoi nous avons essayé d’esquisser un portrait de l’enseignant européen qui, même dans le respect de la diversité et de l’autonomie des programmes de formation, présente quelques éléments communs dont la pertinence est à vérifier ensemble.   

 

  • La professionnalité

Les enseignants devraient avoir l’opportunité de développer leurs propres compétences dans des secteurs différents, de les partager à travers des formes différentes de communication même à distance, de participer à des projets européens. La garantie de la qualité de la formation des enseignants pourrait tirer avantage des standards d’évaluation expérimentés et validés au niveau européen.

  • Un milieu multiculturel      

Les enseignants devraient renforcer leur conscience interculturelle à l’intérieur même de leur situation nationale ; ils devraient vivre des expériences d’étude ou de travail dans des pays différents des leurs, renforcer les réseaux de contacts et disposer d’un site web européen dédié.

  • La citoyenneté européenne

Les enseignants doivent savoir aborder le concept de citoyenneté dans toutes ses déclinaisons (nationale, internationale, mondiale), conscients que la promotion d’une attitude de participation à la vie sociale et ouverte à une gamme de cultures et de modes de vie différents est un élément fondamental de sa propre formation et de son propre enseignement. En particulier, ils devraient préciser le concept de citoyenneté européenne avec les droits et les devoirs qu’elle porte avec elle et promouvoir les valeurs partagées à travers les contenus de l’enseignement.

  • Actions clés

"Erasmus plus 2014/2020" indique, parmi les priorités pour la formation européenne des enseignants, la mobilité, les partenariats, les réseaux informatiques, le soutien aux associations pour organiser et développer des activités d’étude sur l’UE.

Sur la base de ces indications, l’UCIIM se propose d’élaborer un projet pour la formation de l’enseignant européen et invite les collègues du SIESC à être ses partenaires.

 

LA FORMATION DE L’ENSEIGNANT EUROPEEN

L’EUROPE est désormais une réalité, bien que manifestement elle montre des aspects critiquables et que le parcours pour sa réalisation complète soit encore long. Qu’est-ce que l’école pourrait faire pour favoriser sa mise en acte ? Nous nous sommes posé la question dans quelle mesure l’Europe est vraiment entrée dans nos écoles et dans quelle mesure les enseignants européens sont sensibles à cette nouvelle dimension. C’est pourquoi nous avons essayé d’esquisser un portrait de l’enseignant européen qui, même dans le respect de la diversité et de l’autonomie des programmes de formation, présente quelques éléments communs dont la pertinence est à vérifier ensemble.   

·         La professionnalité

 

Les enseignants devraient avoir l’opportunité de développer leurs propres compétences dans des secteurs différents, de les partager à travers des formes différentes de communication même à distance, de participer à des projets européens. La garantie de la qualité de la formation des enseignants pourrait tirer avantage des standards d’évaluation expérimentés et validés au niveau européen.

 

·         Un milieu multiculturel      

 

Les enseignants devraient renforcer leur conscience interculturelle à l’intérieur même de leur situation nationale ; ils devraient vivre des expériences d’étude ou de travail dans des pays différents des leurs, renforcer les réseaux de contacts et disposer d’un site web européen dédié.

 

 

·         La citoyenneté européenne

 

Les enseignants doivent savoir aborder le concept de citoyenneté dans toutes ses déclinaisons (nationale, internationale, mondiale), conscients que la promotion d’une attitude de participation à la vie sociale et ouverte à une gamme de cultures et de modes de vie différents est un élément fondamental de sa propre formation et de son propre enseignement. En particulier, ils devraient préciser le concept de citoyenneté européenne avec les droits et les devoirs qu’elle porte avec elle et promouvoir  les valeurs partagées à travers les contenus de l’enseignement.

 

 

·         Actions clés

 

"Erasmus plus 2014/2020" indique, parmi les priorités pour la formation européenne des enseignants, la mobilité, les partenariats, les réseaux informatiques, le soutien aux associations pour organiser et développer des activités d’étude sur l’UE.

Sur la base de ces indications, l’UCIIM se propose d’élaborer un projet pour la formation de l’enseignant européen et invite les collègues du SIESC à être ses partenaires.

 

Vous n'êtes pas autorisé à poster des commentaires