Click on the flag to choose the language.

Les scandales d’abus sexuels créent une situation nouvelle et nos mouvements sentent la nécessité d'agir. Mais comment? L’objectif de ce forum d’échanger des expériences en réponse à l’appel du pape du 24 août 2018. (Pour les autres langues, cliquer sur le drapeau à gauche).

Pour lire les articles dans d'autres langues, cliquer sur le drapeau correspondant à gauche.

Le MIIC-Pax Romana est un mouvement porté vers l’action en vue de la transformation de nos milieux de vie. Je crois fermement que cette transformation est tributaire de notre transformation en tant qu’homme, en tant que femme, chrétien, afin de devenir effectivement sel de la terre et lumière du monde. Les témoignages et les échanges sur ce que nous vivons et sur ce que nous voyons sont des moments cruciaux pour construire cette transformation sociale. J’appelle de tous mes vœux que cette session nous permette de jeter une graine pour l’amélioration des conditions de vie des populations sur notre continent.

La coïncidence de ce bulletin de liaison avec la période où nous célébrons l’incarnation de l’Homme-Dieu, inspire deux sentiments. Le premier est celui d’action de grâce à Dieu pour tous les bienfaits reçus. Tant de bonheur, tant d’actions, tant de chemins parcourus, tant de résolutions prises … pourtant un pas de plus reste toujours à faire. Cette réalité appelle le deuxième sentiment, celui de la fidélité à la mission, qui appelle tous les membres du Miic à davantage d’engagement social et associatif. N’ayons donc pas peur de quitter le rivage pour avancer au large (Luc 5, 4).

En pièces jointes, le chronogramme des activités MIIC-MIEC Bukavu. Comme vous le constaterez dans l'annexe, le MIEC et le MIIC Bukavu préfèrent agir en synergie cette année. L'attention porte sur les universités. C'est un milieu oublié (abandonné) par plusieurs acteurs alors que des problèmes y sont légion. Curieusement, même les étudiants (y compris le MIEC) s'intéressent à des activités qui ne les concernent pas au premier chef.

- Mauvaise gouvernance, la politique est un moyen de s'enrichir plus que d'être au service du bien commun. Cela entraîne de trop fortes disparités sociales.

- La pauvreté qui pousse les gens à chercher à s'en sortir par tous les moyens, notamment la violence.

- L'affaiblissement de la famille qui ne parvient plus à transmettre des valeurs à ses enfants, notamment parce que la pauvreté les empêche de tenir leur rôle.

Pour tenir compte des évènements au Burkina Faso et en prévision des prochaines élections au Congo , l'équipe envisage un projet de formation à l'éducation civique. L'équipe du Kenya a aussi travaillé cette question lors de leur campagne électorale.

Déclaration:

Nous, jeunes de l’église catholique de l’archidiocèse de Bukavu, réunis en coordination diocésaine des jeunes, en MIIC (Mouvement International des Intellectuels catholiques) et en MIEC (Mouvement International des Etudiants Catholiques) ; ces 10 et 13 Octobre 2014, saisissons cette occasion pour adresser aux hommes et femmes de bonne volonté de notre diocèse nos salutations chaleureuses  et cordiales dans le Christ notre Seigneur. En effet,

-          Dans le souci de vulgariser le message de nos Pères les Evêques de la CENCO (Conférence Episcopale Nationale du Congo) à tous les jeunes et chrétiens catholiques de notre Eglise particulière de Bukavu,

Analyse des concepts et leur fondement biblique et doctrinal par le Père Nyembo sj. Le conflit a été défini brièvement comme un désaccord entre deux principes qui se rencontrent dans un contexte de divergence ; une pression du désaccord par l’utilisation de la force et de la violence (conflit foncier, religieux, spirituel, ethnique, des valeurs). La paix a été définie comme la quiétude, la tranquillité, la sérénité qui n’est pas nécessairement absence de guerre (définition négative). La paix est aussi la présence de la coopération, de la justice, l’établissement d’un contrat social, d’un accord de paix…Pour les hommes et les femmes de foi, la paix nous ramène vers une bonne relation avec Dieu (chemin du pardon). Concernant la justice, transitionnelle et réparatrice, il est recommandé le respect des règles mises en place. La pensée sociale de l’Eglise place les vertus propres à l’homme, ne pouvant être développé qu’avec son lien constant avec Dieu.

Gestion positive des conflits par Edel Martin Kabutakapua (transformation, règlement, prévention, et résolution) la problématique de la paix et du choix du thème à traiter avec l’aide d’un médiateur, différents types de conflits (idéologique, superficiel, cachée, ouvert), en définissant les conflits comme « non satisfaction à un besoin, un intérêt ou une valeur, qui se situe sur l’axe suivant : « Avoir- Pouvoir- Savoir –Valoir ».