Click on the flag to choose the language.

Strasbourg, 16 septembre 2019

« Sexisme : Vois-le. Dis-le. Stoppons-le » - Nouvelle initiative du Conseil de l’Europe

https://go.coe.int/gRmCF

 

En mars 2019, le Comité des Ministres du Conseil de l’Europe a adopté une nouvelle Recommandation sur la prévention et la lutte contre le sexisme. Non seulement ce texte contient la toute première définition du sexisme admise à l’échelle internationale, mais il propose aussi un ensemble de mesures concrètes pour lutter contre ce phénomène très répandu.

 

Le sexisme est présent dans tous les domaines de la vie : les femmes se font siffler dans la rue, on les ignore dans les réunions de travail, et dans les jeux vidéo, les garçons sont bombardés d’images mettant en scène des héros agressifs, auxquels ils s’identifient. Le sexisme s’exprime aussi lorsque des élues reçoivent des commentaires sur la longueur de leur jupe plutôt que sur leur dernier rapport parlementaire. L’accumulation des comportements sexistes peut aboutir à l’acceptation de la discrimination, voire de la violence.

 

Le Secrétaire Général Thorbjørn Jagland a déclaré que « Personne ne devrait être traité différemment en raison de son sexe. C’est un principe fondamental que nous sommes encore loin de respecter dans la pratique. Par ses initiatives visant à prévenir et à combattre le comportement sexiste, le Conseil de l’Europe exprime la volonté que les femmes et les hommes, les filles et les garçons soient traités sur un pied d’égalité. »

 

Le sexisme est un comportement nocif qui est à l’origine de l’inégalité entre les femmes et les hommes. Il fait naître un sentiment d’inutilité, incite à l’autocensure, provoque des changements comportementaux et porte atteinte à la santé. Le sexisme touche les femmes et les filles de façon disproportionnée. Certains groupes de femmes, comme les femmes politiques, les femmes journalistes, les défenseures des droits des femmes et les jeunes femmes, peuvent y être particulièrement vulnérables. Mais le sexisme peut aussi toucher les hommes et les garçons qui ne sont pas conformes aux rôles que la société leur assigne. De surcroît, les conséquences du sexisme peuvent être plus lourdes pour certaines femmes et certains hommes en raison de l’origine ethnique, de l’âge, du handicap, de l’origine sociale, de la religion, de l’identité de genre, de l’orientation sexuelle et d’autres facteurs. 

 

Pour traiter ces questions et encourager l’application intégrale de la Recommandation, le Conseil de l’Europe vient de mettre en ligne une vidéo et une pageconsacrée à cette initiative, sous le mot-dièse #stopsexism et le slogan « Sexisme : Vois-le. Dis-le. Stoppons-le » L’objectif est d’aider le grand public à repérer les actes de sexisme et à prendre position contre ces comportements.

 

Plus d’information sur l’action menée par le Conseil de l’Europe pour prévenir et combattre le sexisme

Contact

Panos Kakaviatos,Porte-parole/Attaché de presse, tél. + 33 3 90 21 50 27

Council of Europe, Media Assistance / Assistance aux médias
Tel. +33 (0)3 88 41 25 60 - www.coe.int - 

Vous n'êtes pas autorisé à poster des commentaires