Click on the flag to choose the language.

Déclaration de la Plateforme diocésaine de pastorale européenne.

Rappelant que les prochaines élections du Parlement européen se tiendront en mai 2019;
Notant que cette consultation interviendra à un moment charnière de la construction européenne;
Profondément préoccupés, à cet égard, par l’émergence et le renforcement partout en Europe de courants nationalistes et xénophobes ainsi que par un affaiblissement des solidarités, autant de comportements qui minent en profondeur le projet européen;


Relevant que si la «crise des migrants» a été le révélateur de cette Europe fragilisée, d’autres facteurs d’instabilité et d’inquiétudes étaient déjà présents: inégalités économiques entre pays membres, menace terroriste qui s’attaque aux valeurs même des sociétés européennes, affaiblissement des partenariats internationaux historiques et émergence de nouvelles puissances antagonistes du projet européen;
Convaincus que la réponse face à ces inquiétudes légitimes n’est pas le repli sur soi, qui entraîne une véritable «déconstruction» de ce qui a été patiemment construit depuis soixante-dix ans en Europe, mais plutôt la revendication d’une Europe plus proche de ses citoyens, de leurs préoccupations et attentes légitimes;
Convaincus surtout qu’une Europe de la fraternité est possible et répond aux aspirations des Européennes et des Européens;
Estimant que l’élection de nos représentants au Parlement européen permet de relancer le projet européen, en plaçant la personne en son centre et non plus seulement comme simple consommateur ou bénéficiaire de ses politiques. La personne doit en effet être bénéficiaire des politiques européennes, tout en en devenant un véritable acteur.

Appelons de nos vœux avec lucidité et courage :

−une Europe de la paix. L’Union européenne, fondée sur le droit, la démocratie et le respect des droits humains fondamentaux, continue de garantir la plus longue période de paix de l’histoire de notre continent, condition indispensable pour assurer la prospérité, la stabilité et le développement durable en son sein et sur le plan universel.
−une Europe de la liberté. L’Union européenne, créée contre les conséquences tragiques des idéologies totalitaires du XXe siècle, protège les sociétés européennes des excès du nationalisme qui conduit à la volonté de domination, la guerre, la xénophobie, l’antisémitisme et le racisme.
−une Europe qui rapproche les peuples. L’Union européenne assure une meilleure solidarité des peuples européens entre eux et la recherche d’un bien commun qui transcende les intérêts particuliers.
−une Europe de l’unité dans la diversité. L’Union européenne applique les principes de subsidiarité et de proportionnalité en vue d'approfondir la solidarité entre ses peuples dans le respect de leur histoire, de leur culture et de leurs traditions.
−une Europe accueillante des réfugiés et des immigrés. L’Union européenne manifeste son esprit de solidarité avec les personnes venant d’autres continents fuyant les conditions inhumaines de leur survie: guerres, terrorisme, dérèglements climatiques.
−une Europe inclusive et sociale. L’Union européenne, pour assurer la cohésion de ses sociétés, met en place un système durable de solidarité sociale, garant du respect de la dignité de toute personne, des droits sociaux et de la lutte contre toutes les formes de discriminations, de pauvreté et d’exclusion.
−une Europe résolument écologique. L’Union européenne s’engage dans une transition énergétique harmonieuse, préserve l’environnement et protège la biodiversité sur le plan mondial.
−une Europe tournée vers l’avenir. L’Union européenne contribue à promouvoir la conscience européenne et citoyenne de la jeunesse en lui offrant un cadre de vie et des opportunités qui lui permettront de s’épanouir dans la responsabilité et la liberté.

Cette Europe est souhaitable et nécessaire : c’est à nous citoyennes et citoyens appelés aux urnes en Mai 2019, par notre vote de la rendre possible.

Strasbourg, 13 mars 20
Signée par les membres de la plateforme diocésaine de pastorale européenne de Strasbourg.

 

Vous n'êtes pas autorisé à poster des commentaires