Click on the flag to choose the language.

Les migrations en Europe : pour une volonté politique commune, le respect des normes du Conseil de l’Europe et des solutions durable

Afin de relever avec succès les défis liés aux migrations, l’Organisation doit adopter « une approche claire, globale et fondée sur ses principes, couvrant tous les aspects de la gestion des migrations, a déclaré le Représentant spécial du Secrétaire Général sur les migrations et les réfugiés, Tomáš Boček, dans son premier rapport d’activité publié aujourd’hui.

La mise en place de contrôles plus stricts aux frontières a entraîné une diminution régulière du nombre de nouveaux arrivants, mais il est probable que des réfugiés et des migrants continueront de venir en grand nombre en Europe ces prochaines années. Le défi, pour les États membres, sera de faire en sorte que les mesures adoptées pour réduire les flux migratoires et pour organiser le retour des demandeurs d’asile déboutés respectent les normes en matière de droits de l’homme. Un autre défi sera de définir des politiques d’inclusion des réfugiés et des migrants autorisés à rester en Europe.

L’Organisation devrait continuer de prôner la solidarité entre les États membres et de défendre le droit de demander l’asile. Cela suppose une tolérance zéro à l’égard des refoulements aux frontières et un accès simplifié aux procédures d’asile.

« Un système équitable accordant une protection aux personnes dans le besoin est plus crédible et rend plus justifiable le refoulement de personnes n’ayant pas obtenu un statut de protection », a déclaré le Représentant spécial.

 

Vous n'êtes pas autorisé à poster des commentaires