Imprimer
Affichages : 2392

Environ 60 participants venant de 10 pays européens ont participé à la rencontre annuelle de cette année. Parmi eux il y avait aussi un nombre variable de collègues slovènes qui voulaient écouter chaque jour les conférences intéressantes. En suivant le thème général Art, spiritualité, éducation, nous avons voulu réfléchir ensemble à la question : comment les matières scolaires artistiques peuvent-elles contribuer à la promotion de l’éducation et l’ouverture à la spiritualité ?

 Au début, Helena Fojkar Zupančič a expliqué quels effets l’éducation musicale et en particulier le chant choral ont sur le corps, la psychè et l‘esprit: « La musique ou la vibration des cordes tendues entre terre et ciel ». Le jour suivant, nous avons retrouvé Marko Ivo Rupnik d'abord dans un film sur ses mosaïques, puis dans sa conférence sur "La dimension éducative de l’art" et dans la contemplation de ses mosaïques. Le troisième jour, Andrej Capuder dans sa conférence sur « La naissance d’une histoire » et Jana Ozimek dans sa présentation sur « Le rôle du professeur dans une démarche pédagogique entrecroisant
la spiritualité, l'art et l'enseignement » ont invité à user de la force formative de la littérature dans l’enseignement et dans des fêtes scolaires.

Les ateliers conduits par des collègues slovènes ont traité d'aspects particuliers des thèmes, et comme toujours les expériences personnelles et variées selon les pays ont été mises en discussion dans cinq groupes linguistiques.        

Pendant les excursions, nous n’avons pas seulement fait la connaissance des diverses attraits touristiques de villes de Kranj et Ljubljana, nous avons établi une relation avec le thème général dans deux concerts (violon et guitare, chants choraux religieux et traditionnels), dans une visite de monuments du fameux Jože Plečnik et dans les mosaïques de Marko Rupnik déjà mentionnés. Le dernier jour, nous avons fait l’expérience de la beauté grandiose des grottes de Škocjane, avec leurs stalactites et stalagmites de toutes les formes et dimensions, et avec ses gorges souterraines parmi les plus hautes de l’Europe et sa rivière retentissante.

Et tout cela baigné de l’hospitalité particulière de nos collègues slovènes, qui ont tout le temps inclu des surprises dans leur programme, allant des bons repas à la gentillesse du personnel de la maison des étudiants.

SIESC dit un grand merci à Marija Žabjek, au P. Silvo Šinkovec et à toute l’équipe préparatoire et organisatrice, et en particulier aussi aux guides très experts et pleins d'attentions, Marjeta Brence, Damjan Prelovšek et Ludvik Mihelič.

La Slovénie a montré pour la troisième fois qu’elle peut organiser une rencontre du SIESC riche de beauté et d‘expériences.

59ème Rencontre annuelle du SIESC à Kranj (Slovénie)