Click on the flag to choose the language.

L’APPEL DE YAMOUSSOUKRO

«  POUR QUE CA BOUGE  !  » :PASSER DES PROMESSES AUX ACTES  !

«  Nous devons sensibiliser les décideurs au-delà de la sphère des spécialistes en eau, leur fournir des outils pour comprendre les conséquences de leurs décisions et mettre en évidence d'autres moyens  »Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO.

 Nous, participant(e)s au Forum des ONG,

 Sachant que l’Afrique est riche en eau et que les technologies sont capables de la rendre propre et de l’amener à tous,

 Considérant que l’accès à l’eau potable pour tous conditionne le succès des OMD contre la pauvreté, pour l’éducation, la santé…

 -      Souhaitons, pour tous, le minimum pour boire, cuire les aliments, se laver, soit 20l d’eau saine et gratuite par jour et par personne  ;

-   Considérons que, pour être réalisés, les OMD post 2015 devraient être assortis de clauses contraignantes, respectées par tous les Etats. Les organisations non-gouvernementales (ONG) devront s’en emparer pour travailler en lien avec les populations et en coopération avec tous les acteurs  ;

-      Sommes décidés à être efficaces afin d’en finir avec la soif et les maladies, la mort dues à l’eau sale et polluée, ou au manque d’eau  ;

-      Faisons appel aux Etats afin qu’ils rendent opérationnelle la reconnaissance du droit à l’accès à l’eau potable pour tous par des dispositions institutionnelles et pratiques pertinentes  ;

-     Invitons les Etats à soutenir les travaux du groupe de travail intergouvernemental sur un instrument juridiquement contraignant sur les sociétés transnationales et autres entreprises et les droits de l’homme, mis en place par le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies le 26 juin 2014  ;

-  Faisons enfin appel à toute la société civile pour qu’elle soutienne efficacement ce plaidoyer, sensibilise les acteurs locaux, et contribue activement à la réalisation de ces objectifs au service de l’humanité.

 

( Deuxième forum international des ONG en partenariat officiel avec l'Unesco: l’accès à l’eau pour tous en Afrique, un droit humain fondamental. Yamoussoukro (Côte d’Ivoire), 30-31 juillet 2014)

Vous n'êtes pas autorisé à poster des commentaires