Click on the flag to choose the language.

L’APPEL DE YAMOUSSOUKRO

«  POUR QUE CA BOUGE  !  » :PASSER DES PROMESSES AUX ACTES  !

«  Nous devons sensibiliser les décideurs au-delà de la sphère des spécialistes en eau, leur fournir des outils pour comprendre les conséquences de leurs décisions et mettre en évidence d'autres moyens  »Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO.

La Conférence des OING a organisé un atelier à l'occasion de la journée du 17 octobre. L'atelier "Pour une Europe des Droits de l'Homme: agir ensemble pour éradiquer la grande pauvreté" avait pour but d'identifier les lignes d'action concrètes suite à la Déclaration adoptée par les instances du Conseil de l'Europe le 12 octobre 2012.

Une crise profonde

Le monde dit « développé » de l’Europe supporte mal les crises financières qui se prolongent en récession. Il y a désaccord sur les voies à suivre pour retrouver la croissance : flexibilité du travail avec en sous-entendu la perte des  avantages sociaux , réduction de la dette publique avec arrêt des investissements et donc perte d’emplois, modification du régime des pensions et de la sécurité sociale avec ses conséquences de fragilisation de la vie de couches les plus vulnérables de la société. La crise pèse.

Le 29 mai 2013 avait lieu la réunion du Comité gouvernenmetal de la Charte Sociale rassemblant les représentants des 47 Etats membres du Conseil de l'Europe. La discussion portait sur leur manière d'appliquer le Code de sécurité sociale ainsi qu'une série d'articles de la Charte Sociale.

La démesure est une caractéristique commune de la part négative de la société actuelle (destructions écologiques, accumulation des fortunes). Elle est la conséquence d’un malaise social, individuel (ex : la toxicomanie) et collectif (ex l’euphorie ou panique boursière).

Veuillez trouver ci-joint les notes prises au cours de cette journée organisée au Conseil de l'Europe sur le thème : "Agir ensemble pour éradiquer la grande pauvreté en Europe".

 

Ouverture

  • JM. Heydt, Président de la Conférence des OING :

Il faut regretter de devoir organiser une journée comme celle-ci car s’il n’y avait pas de pauvreté elle n’aurait pas lieu d’être.

Nous sommes heureux d’être ensemble avec tous les piliers du quadrilogue dans la réalisation de cet événement.

Cette volonté du quadrilogue a permis qu’à l’unisson nous décidions d’agir ensemble contre la pauvreté.

Nous avons des acquis parmi les 47 états membres mais il y a encore des bouts de chemin à faire.

"De l'aide au logement à l'accompagnement des ménages (à quand des travailleurs sociaux au MCC ?)"

Au début était "habitat et humanisme" et le Père Bernard Devert
Son objectif : acquérir et rénover des logements pour y loger des personnes ou des ménages en difficultés pour les aider à se réinsérer dans la société et d'abord dans le monde du travail
Limite de l'expérience :  le coût d'acquisition des logements et surtout le poids de l'accompagnement des personnes relogées.

Au début était le Secours Catholique qui, avec l'aide du Crédit coopératif" a mis au point un système de micro-crédit personnel pour aider plus particulièrement les jeunes à retrouver du travail avec une mobylette. Ce micro-crédit peut aussi maintenant concerner le logement (ci dessus) et plusieurs autres établissements financiers s'y sont lancés (Caisses d'épargne, Banque Postale)