Click on the flag to choose the language.

(La congrégation générale est l'instance supérieure de la Compagnie. Elle se réunit pour des décisions importantes ou pour l'élection d'un nouveau supérieur général. La 35ème s'est réunie en 2008)

1. Une lecture des signes des temps depuis Vatican Il montre à l’ évidence que l'Église du prochain millénaire sera dite "l'Église du laïcat". Au long des trente dernières années, les laïcs ont répondu en un nombre croissant à l'appel au ministère, qui découle de leur grâce baptismale. L'actualisation de leur vocation, dans des situations si nombreuses et si variées, est devenue la voie privilégiée par laquelle le Peuple de Dieu exerce son ministère à l'égard du monde pour la promotion du Royaume. Ce développement d'un ministère laïc se poursuivra certainement pendant le prochain millénaire. La Compagnie de Jésus reconnaît comme une grâce pour notre temps et une espérance pour l'avenir que le laïcat prenne une part active, consciente et responsable dans la mission de l'Église en ce grand moment de l'histoire. Nous cherchons à répondre à cette grâce en proposant notre service pour la pleine réalisation de cette mission du laïcat. Nous nous engageons à poursuivre cette fin en collaborant avec les laïcs dans leur mission.

 

2. Nous découvrons une grâce semblable si nous lisons les signes des temps dans le travail apostolique de la Compagnie de Jésus au cours des trente dernières années. Éperonnée par le Concile, la 31ème Congrégation Générale nous a pressés de Il promouvoir la collaboration avec les laïcs dans nos propres oeuvres apostoliques". Depuis cette époque, une collaboration croissante avec les laïcs a étendu le champ de notre mission et transformé la manière dont nous l'accomplissons en collaboration avec d'autres. Cela a enrichi ce que nous faisons et la façon dont nous comprenons notre rôle dans cette mission.  Dans certaines régions du monde les oeuvres jésuites reposent principalement sur des laïcs pour la poursuite de la mission de la Compagnie. Nous prévoyons l'expansion de ce leadership apostolique des laïcs dans les oeuvres jésuites au cours des années à venir et nous nous engageons à concourir à ce développement.

3. Nous collaborons aussi avec beaucoup d'autres: prêtres, religieux et religieuses avec leurs charismes propres, et personnes de toutes croyances qui cherchent à construire un monde de vérité, de justice, de paix et d'amour. Nous sommes reconnaissants de cette collaboration et nous en sommes enrichis.

4. Les jésuites sont à la fois "des hommes pour les autres" et "des hommes avec les autres". Cette caractéristique essentielle de notre manière de procéder requiert une attitude de disponibilité à collaborer, à écouter et à apprendre des autres, à partager notre héritage spirituel et apostolique. Être "des hommes avec les autres" est un aspect central de notre charisme et approfondit notre identité.

5. L'expérience du passé récent a conduit de nombreuses Provinces jésuites aussi bien que de nombreux laïcs à presser la Congrégation Générale de faire un nouveau pas en avant dans la collaboration. En réponse à ces requêtes, nous proposons les orientations suivantes concernant : a) le service que la Compagnie peut rendre aux laïcs dans leur ministère, b) la formation à la fois des laïcs et des jésuites à cette collaboration, c) la collaboration des jésuites avec les laïcs dans les œuvres de la Compagnie et dans d'autres oeuvres et associations, et d) les chances pour l'avenir.

a) Service des laïcs dans leurs ministères

6. L'expansion et la variété du service apostolique des laïcs à notre époque revêtent des dimensions remarquables. Beaucoup de laïcs reconnaissent dans leur activité un véritable ministère chrétien et désirent y être formés et être mandatés pour ce service. D'autres s'engagent dans un service apostolique d'une manière plus informelle et implicite. D'autres encore participent à des associations de laïcs ayant des buts apostoliques variés. De toutes ces façons, de nombreux laïcs, hommes et femmes, portent témoignage de l'Evangile. Là où ils vivent, prient et travaillent, les laïcs prennent une plus grande responsabilité pour le ministère de l'Église. Appelés à la sainteté et au souci de la foi, de la justice et des pauvres, ils évangélisent les structures de la société.

7. La Compagnie de Jésus se met au service de cette mission du laïcat en offrant ce que nous sommes et avons reçu : notre héritage spirituel et apostolique, nos ressources en matière d'éducation et notre amitié. Nous offrons la spiritualité ignatienne comme un don spécifique pour l'animation du ministère des laïcs. Cette spiritualité apostolique respecte la spiritualité propre à chacun et s'adapte aux besoins actuels. Elle aide les personnes à discerner leur vocation et "en toutes choses à aimer et à servir la Divine Majesté". Nous offrons aux laïcs la sagesse concrète que nous avons apprise depuis plus de quatre siècles d'expérience apostolique. Par le moyen de nos écoles, de nos universités et d'autres activités d'éducation, nous mettons à leur disposition une formation pastorale et théologique. Peut-être plus important encore, nous nous joignons à eux dans un compagnonnage : servant ensemble, apprenant les uns des autres et répondant aux soucis et aux initiatives de chacun, dialoguant ensemble sur les objectifs apostoliques.

b) Formation des laïcs et des jésuites

8. Nous mettre au service de l'apostolat des laïcs représente pour nous un défi. Il nous faut répondre à leur désir de formation, de telle manière qu'ils soient à même d'exercer aussi pleinement que possible leur ministère selon leur vocation et leurs dons. Cette formation doit puiser dans les abondantes ressources et expériences de la Compagnie. Nous ne devons pas hésiter à offrir, quand elle est demandée, l'expérience des Exercices Spirituels et notre direction spirituelle. Nous pouvons les encourager à faire leur la priorité apostolique du service de la foi et de la promotion de la justice avec un amour préférentiel pour les pauvres. En répondant de cette manière, nous offrons ce que nous sommes. Comme hommes dont la vie est centrée sur l'amour et le service de Dieu en toutes choses, nous devons aider les autres à reconnaître et à discerner les possibilités apostoliques de leur vie et de leur travail. Les laïcs qui collaborent aux apostolats jésuites peuvent attendre de nous une formation spécifique aux valeurs ignatiennes, une aide dans le discernement des priorités et des objectifs apostoliques, et des stratégies concrètes pour leur réalisation.

 9. La collaboration avec les laïcs dans la mission requiert la formation et le renouvellement de tous les jésuites. La formation initiale doit développer notre capacité à collaborer avec les laïcs et avec les compagnons jésuites, par le moyen de l'éducation et d'expériences de collaboration avec d'autres dans le ministère. La formation permanente dans les situations apostoliques - si nous écoutons les autres, apprenons de leur spiritualité, et faisons face ensemble aux difficultés inhérentes à toute vraie collaboration - développera cette capacité. Dans notre formation, tant initiale que continue, les laïcs peuvent nous aider à comprendre et à respecter leur vocation propre aussi bien qu'à apprécier la nôtre.

c) Collaboration jésuite avec les laïcs

10. L'expérience récente nous aide à voir trois dimensions dans notre collaboration avec les autres dans la mission: (i) collaboration des laïcs dans les oeuvres apostoliques jésuites, (ii) collaboration des jésuites dans les oeuvres des autres et (iii) notre soutien et notre contribution aux associations apostoliques de laïcs qui sont en lien avec la Compagnie et sa mission.

(i) Collaboration dans les œuvres de la Compagnie

11. Nous collaborons avec les laïcs dans des oeuvres de la Compagnie. Une oeuvre de la Compagnie contribue substantiellement à la réalisation de la mission de la Compagnie, manifeste les valeurs ignatiennes et porte le nom de "jésuite" avec l'approbation de la Compagnie. La Compagnie assume "la responsabilité dernière" de cette œuvre. A titre d'exemples : des institutions jésuites d'éducation, des paroisses, des centres sociaux, des maisons de retraites, le Service jésuite des Réfugiés.

 12. Chacune de ces oeuvres doit trouver sa ligne de conduite dans une claire déclaration de mission, qui expose les buts de l'œuvre et constitue la base de la collaboration en son sein. Cette déclaration de mission doit être présentée et clairement expliquée à ceux avec lesquels nous collaborons. Seront proposés et soutenus (y compris financièrement) des programmes de formation qui permettent aux laïcs d'acquérir une plus grande connaissance de la tradition et de la spiritualité ignatiennes et de progresser chacun dans sa vocation personnelle.

 13. Tous ceux qui sont engagés dans l'œuvre doivent exercer une coresponsabilité et être associés au discernement et aux prises de décision, là où cela convient. Les laïcs doivent avoir accès et être formés à des positions de responsabilité, selon leurs qualifications et leur engagement. Un laïc peut être le directeur d'une oeuvre jésuite. Dans ce cas, les jésuites reçoivent du Provincial leur mission de travailler dans l'institution et ils remplissent cette mission sous la direction de ce directeur laïc. Dans les institutions où les jésuites sont une petite minorité, une attention spéciale sera donnée au rôle de leadership des collègues laïcs aussi bien qu'aux moyens appropriés pour la Compagnie d'assurer l'identité jésuite de l'œuvre.

(ii) Collaboration dans des œuvres non-jésuites(11)

14. Notre mission aujourd'hui nous appelle aussi à collaborer plus étroitement avec des institutions, organisations et activités qui ne sont pas patronnées par la Compagnie. Parmi celles-ci se trouvent des centres sociaux de développement et d'assistance, des institutions d'éducation et de recherche, des séminaires et instituts religieux, des organisations internationales, des syndicats, des communautés ecclésiales et des mouvements "à la base". Cette collaboration est une manière de témoigner de l'Évangile et de la spiritualité ignatienne. Elle nous permet de pénétrer dans des milieux où l'Eglise souhaite être présente. Là, notre collaboration peut exprimer notre solidarité avec les autres, tout en apprenant d'eux d'une façon qui enrichit la Compagnie et l'Église.

15. La collaboration dans ces oeuvres doit être en accord avec les critères de la Compagnie pour le choix des ministères, spécialement le service de la foi et la promotion de la justice. Le Jésuite doit y être envoyé avec des objectifs apostoliques clairs et demeurer en état de discernement continuel avec son supérieur et sa communauté apostolique.

(iii) Collaboration avec des associations

16. Beaucoup de laïcs désirent être associés avec nous en participant à des associations apostoliques d'inspiration ignatienne. La Compagnie regarde avec faveur cette croissance d'associations laïques. Elles rendent témoignage au charisme ignatien dans le monde, nous permettent d'entreprendre avec elles des oeuvres de plus grande envergure et aident leurs membres à vivre plus pleinement la foi. Les jésuites sont encouragés à étudier ces diverses associations, à les connaître par des contacts personnels et à acquérir pour elles un intérêt authentique.

17. Parmi les moyens privilégiés tant pour la formation chrétienne des laïcs à la spiritualité ignatienne que pour le partenariat dans une mission commune, la Compagnie promeut activement plusieurs associations différentes.

- Les Communautés de Vie Chrétienne s 'adressent à celles et ceux qui, étant formés aux Exercices Spirituels, entendent un appel à suivre Jésus-Christ de plus près et à engager leur vie dans le travail avec d'autres pour un témoignage et un service apostoliques. La dimension communautaire soutient cet engagement apostolique. Nous nous engageons nous-mêmes à partager avec eux la spiritualité ignatienne et à les accompagner dans leur mission.

- Les Programmes de jeunes Volontaires proposent un service spécialement marqué par le souci des pauvres et le travail pour la justice, une vie de communauté, un style de vie simple et la spiritualité ignatienne. Les Provinces sont encouragées à soutenir ces associations de volontaires, à établir entre elles de meilleurs réseaux nationaux et internationaux, et à les reconnaître comme oeuvres de la Compagnie, là où cela est désiré et convient.

- Les Associations d'Anciens Élèves des jésuites permettent à celles et à ceux qui ont été dans nos écoles de mieux exercer leur responsabilité pour "faire fructifier dans leur vie et dans le monde la formation qu'ils ont reçue". Des jésuites qualifiés doivent être nommés pour les aider à poursuivre leur formation spirituelle, éthique et sociale, aussi bien qu'à identifier les besoins apostoliques.

- L'Apostolat de la Prière cherche à former des chrétiens façonnés par l'Eucharistie, dévoués au Cœur du Christ par l'offrande quotidienne et la prière aux intentions de l'Église, et engagés dans le service apostolique. La Compagnie soutient et promeut ce service pastoral que lui a confié le Saint-Père, comme aussi le Mouvement Eucharistique des jeunes.

d) Chances pour l'avenir

18. Aujourd'hui est un temps de grâce. Avec le développement continu du service du monde par les laïcs, la Compagnie de Jésus trouvera des occasions de collaborer avec eux qui iront bien au-delà de notre expérience présente. Nous devrons déployer davantage de créativité et d'énergie pour les servir dans leur ministère. Nous serons appelés à jouer un rôle de soutien à mesure qu'ils deviendront davantage responsables de nos propres apostolats. Nous serons mis au défi de vivre plus pleinement notre identité d’ "hommes pour et avec les autres". Tournés vers cet avenir, nous suggérons quelques possibilités pour répondre à cette chance et à cette grâce.

(i) Valoriser l’ "Église du laïcat"

19. Les laïcs, hommes et femmes, assumeront de plus en plus de responsabilité pour les ministères de l'Église dans les paroisses, les structures diocésaines, les écoles, les institutions théologiques, les missions et les oeuvres de justice et de charité. Nous pouvons nous attendre à une floraison de ministères spécialisés, de mouvements ecclésiaux et d'associations apostoliques de laïcs ayant des buts et des inspirations plus variés. Avec notre charisme et notre expérience, nous apporterons une contribution spécifique et nécessaire à ces entreprises apostoliques. Pour cela, nous devons toujours davantage déplacer le centre de notre attention de l'exercice de notre propre ministère direct vers l'appui aux laïcs pour les affermir dans leur mission. Pour ce faire, sera requise de nous la capacité de mettre en valeur les dons des laïcs, de les animer et de les inspirer. Notre disponibilité à relever ce défi dépendra de la vigueur de notre compagnonnage jésuite et d'un renouvellement de notre réponse à l'appel du Christ au service de sa mission.

(ii) Leadership laïc dans les œuvres de la Compagnie

20. L'émergence d'une "Église du laïcat" aura aussi un impact sur nos propres oeuvres apostoliques jésuites. Cette transformation peut enrichir ces oeuvres et élargir leur caractère ignatien, si nous savons correspondre à cette grâce de l’émergence du laïcat. Quand nous parlerons de "nos apostolats", "nos" prendra un sens différent. Il signifiera un ignatien authentique entre laïcs et jésuites, chacun de nous agissant selon sa propre vocation. Les laïcs joueront à juste titre un rôle plus important de responsabilité et de leadership au sein de ces ceuvres. Les jésuites seront appelés à les soutenir dans leurs initiatives par une formation ignatienne, par le témoignage de leur vie sacerdotale et religieuse et par la promotion des valeurs apostoliques jésuites. Si notre service sera alors plus humble, il sera aussi plus stimulant et créatif, et plus en accord avec les grâces que nous avons reçues. Cette actualisation de la vocation des laïcs peut montrer plus clairement quelle est la grâce de notre vocation.

(iii) Formation d'un réseau apostolique ignatien

 21. C'est un véritable défi pour notre future collaboration avec les laïcs dans la mission que le nombre d'individus, de collaborateurs, d'anciens jésuites, d'associations et de communautés aussi bien laïques que religieuses, qui trouvent une spiritualité commune et une même motivation apostolique dans l'expérience des Exercices Spirituels. L'existence de tant de personnes d'inspiration ignatienne atteste la vitalité permanente des Exercices et leur pouvoir d'animation apostolique. La grâce d'une nouvelle ère de l'Église et le mouvement vers plus de solidarité nous poussent à travailler de façon plus décisive à renforcer les liens entre toutes ces personnes et ces groupes. Ainsi pourrons-nous former ce qu'on pourrait appeler "un réseau apostolique ignatien".

22. Un tel réseau favorisera une meilleure communication et apportera un soutien personnel et spirituel entre ces personnes et ces groupes. Il renforcera la mission des personnes d'inspiration ignatienne dans leur évangélisation du monde. De cette manière la Compagnie de Jésus peut apporter une contribution spécifique à la nouvelle évangélisation. La formation de ce réseau apostolique ignatien exigera une large consultation, un sérieux discernement et une planification prudente par étapes. La Congrégation Générale demande au Père Général, avec l'assistance de jésuites qualifiés et d'autres personnes, d'en étudier la possibilité.

(iv) Lien personnel plus étroit de certains avec la Compagnie

23. La possibilité d'associer plus étroitement des laïcs avec la Compagnie avait été reconnue officiellement lors de la 3lème Congrégation Générale. On pressait le Père Général "d'étudier par quelles voies de tels liens et une collaboration plus stable et plus étroite" pouvaient être réalisés. Quelques expériences de liens plus étroits ont été faites depuis lors. La 34ème Congrégation Générale voit cela comme l'une des diverses formes de collaboration avec les laïcs dans l'avenir. Elle recommande dix années d'expérimentation de "lien juridique" entre des laïcs pris individuellement et la Compagnie de Jésus. Elle propose des orientations pour cette expérimentation, demandant à la prochaine Congrégation Générale de faire une évaluation de ces expériences.

24. Le but de ces expériences de lien plus étroit est apostolique: étendre l'activité missionnaire de la Compagnie à des laïcs, qui accompagnent des jésuites et soient accompagnés par eux dans le discernement et l'activité apostoliques. Le lien juridique sera une certaine forme d'accord contractuel entre la Compagnie et des laïcs à titre individuel. Ceux-ci peuvent ou non former entre eux une association en vue d'un compagnonnage, d'un soutien mutuel et d'une plus grande force apostolique; mais ils ne sont pas admis dans le corps de la Compagnie. Le caractère distinct de leur vocation laïque est préservé , ils ne deviennent pas des quasi-religieux.

25. Les éléments à prendre en considération dans les programmes expérimentaux comprendront : des procédures de sélection des associés; une formation adéquate et appropriée ; les termes d'un accord sur les droits, les responsabilités, la durée et l'évaluation; un discernement mutuel avec le Provincial ou son délégué au sujet de la mission; des normes pour une possible vie commune des associés ; des normes pour les relations informelles avec les communautés jésuites; la préparation et la désignation de jésuites pour accompagner les associés; des arrangements pratiques, financiers et autres.

Un appel au renouvellement

 26. La collaboration avec les laïcs est à la fois un élément constitutif de notre manière de procéder et une grâce appelant à un renouvellement personnel, communautaire et institutionnel. Elle nous invite au service du ministère des laïcs, au partenariat avec eux dans la mission et à l'ouverture à des formes créatives de collaboration future. L'Esprit nous appelle comme "hommes pour et avec les autres" à partager avec les laïcs, hommes et femmes, ce que nous croyons, ce que nous sommes et ce que nous avons, dans un compagnonnage créatif pour "l'aide des âmes et la gloire plus grande de Dieu".

Commentaires   

#1 Sondag 11-06-2015 15:06
Il faudrait un chapeau pour présenter ce texte...
L'auteur n'est certainement pas la 13e congrégation générale des jésuites qui s'est réunie au 17e siècle !
Mais plutôt la 32e Congrérgation générale des jésuites qui s'est réunie en 1975.
Tout le monde ne sait pas ce qu'est la Congrégation générale des jésuites !
La mention "créé le..." est trompeuse, c'est la date où ce texte a été posté sur ce site. Mais pas la date d'écriture du texte qui est sans doute 1975.
Trois lignes de chapeau pour présenter l'auteur, la date de rédaction, etc;... ce serait très utile.

Vous n'êtes pas autorisé à poster des commentaires